CCNA R&S prix avis

Retour de 3 certifiés CISCO CCNA R&S au Centre exia.Cesi de Pau

Publié le Mis à jour le

ccna_routerswitching_large

  • Dans le cadre du PFI de 4ème année, vous venez de passer la certification CISCO, comment vous êtes-vous organisés pour préparer le CCNA R&S ?

Alexandre : Pendant 2 mois, j’ai révisé via le livre officiel et les cours en ligne Cisco NetAcad chaque lundi et jeudi après-midi. Cependant, les cours NetAcad sont beaucoup plus poussés, il est intéressant de les faire entièrement si l’on souhaite passer d’autres certifications.

Gwenaël Boudreault : Les cours NetAcad sont bien faits car ils s’organisent en chapitre avec des quiz et des examens pour chaque chapitre.

Jean-Laurent Rouzies : Pour préparer le CCNA Routing & Switching, j’ai principalement suivi les cours Netacad CCNAv5, qui propose des cours très poussés et interactifs, certes un peu longs, mais qui permettent vraiment de maîtriser chaque point de bout en bout. J’ai ensuite réalisé beaucoup de tests blancs avec l’outil de Pearson View et d’autres questionnaires sur Internet.

    • Selon vous, quelle a été la partie la plus difficile pendant les révisions et le jour de l’examen ?

Alexandre : Il y a énormément d’informations et de termes techniques en anglais à apprendre.

Gwenaël Boudreault : Ayant un niveau plutôt faible en anglais cela a était ma plus grande difficulté. En effet tous les cours sont en anglais et le passage de la certification se fait intégralement en anglais. Finalement je m’en suis plutôt bien sorti cela m’a même fait progresser.

Jean-Laurent Rouzies : Le plus difficile est l’étendu des cours Netacad, ils sont très condensés et cela demande une bonne mémoire pour tout retenir. Pour l’examen pas vraiment de difficultés particulières si l’on a bien étudié les cours, si ce n’est sur certaines notions WAN et de gestion (SNMP, Netflow), qui sont des notions que l’on n’a pas l’habitude de voir.

  • Comment se passe cet examen ? En quoi consiste-t-il ?

Alexandre  : L’examen est un QCM d’environ 50 questions. Il y a des questions classiques, des maquettes, des glissés déposés. Il consiste à tester nos connaissances dans un domaine très large qu’est le réseau.

Jean-Laurent Rouzies : Certains QCM ont des réponses uniques et d’autres multiples, avec en plus des questions de simulation où l’on manipule du matériel émulé, avec un objectif prédéfini.

 

  • Quel score avez-vous obtenu ?

Alexandre et Gwenaël Boudreault : Nous avons obtenu 890/1000 sachant que pour l’obtention de la certification il fallait 825.

 

Jean-Laurent Rouzies : Pour ma part, j’ai obtenu 972/1000.

  • Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent passer une certification ?

Alexandre : Il faut s’entrainer une à deux semaines à faire des tests comme avec le logiciel de PearsonVue par exemple.

Gwenaël Boudreault : Bien organiser ses révisions afin d’éviter tout stress quelque jour avant le jour J.

Jean-Laurent Rouzies : Prévoir du temps et de la patience pour étudier tous les cours, et surtout réaliser un maximum de tests blancs, car ils vous montrent réellement si vous connaissez les domaines présentés.

 

  • Quel est le coût d’une certification ?

Alexandre , G Boudreault et JL Rouzies : Le coût de la certification CCNA routing & switching est de 258€. Comme nous avons réussi notre certification, elle va être prise en charge intégralement par l’école exia.

 

  • D’un point de vue professionnel, qu’est-ce que cette certification va vous apporter en plus dans votre CV ?

Alexandre : Une certification, contrairement à un diplôme, garantie à une entreprise notre niveau en réseau. Les certifications sont donc très souvent demandées dans les offres d’emplois réseau et donc indispensables pour tout Ingénieur Réseau.

Jean-Laurent Rouzies : Les certifications apparaissent bien entendu dans le CV, et permettent de montrer aux employeurs que l’on possède bien les compétences dans le domaine en relation avec celle-ci. En fonction du poste elles peuvent apporter un plus sur le salaire.

  • Envisagez-vous de passer d’autres certifications ? Si oui lesquelles et pourquoi ?

Alexandre : Oui, prochainement, je souhaite passer le CCNA sécurité. C’est une certification qui est donc orientée sécurité, une partie essentielle à connaitre et à maîtriser dans le monde de l’entreprise. Pendant ma 5ème année, je vais également commencer à passer la certification CCNP qui est découpée en 3 parties.

Gwenaël Boudreault : Cet été je vais passer la CCNA SP (Service Provider) afin de me spécialiser dans le domaine des réseaux étendus. Puis l’an prochain la CCNP R&S ou SP pour monter en compétence.

Jean-Laurent Rouzies : Je compte me spécialiser en système Windows, du coup je ne continuerais pas les certifications Cisco, par contre les certifications Microsoft (MSCA pour commencer), oui. J

 

 

De gauche à droite : Alexandre , Jean-Laurent Rouzies et Gwenaël Boudreault