Success Stories

Bravo à Geoffrey Czernich en MSI pour sa CCNP Route !

Publié le Mis à jour le

La CCNP ROUTE est une certification réseau enrichissante qui couvCCNP_CERTIFIEDre un large périmètre technique. On y voit en détail le fonctionnement des principaux protocoles de routage (BGP, EIGRP et OSPF).

Autour de ça on apprend à manipuler le trafic avec le "policy based routing" et la redistribution. On y aborde également l’IPv6, ses mécanismes ainsi que les méthodes de transition depuis l’IPv4.

Le nouveau contenu intègre entre autre des notions comme celle de VPN (DMVPN) qui permet de mettre en place une architecture de tunneling hub and spoke dynamique.

Cette certification m’est très utile dans le cadre de ma mission en alternance chez Supermarchés MATCH en tant qu’expert réseau. Pour exemple le protocole BGP est utilisé par nos fournisseurs d’accès pour relier nos 300 sites distants. La maitrise de ce protocole me permet d’intervenir efficacement sur les problèmes de connectivité pouvant survenir sur le réseau intersites. De plus elle me permet de définir les architectures pour les migrations réalisées en collaboration avec les ingénieurs partenaires.

Environs 9 mois de préparation m’ont été nécessaires pour préparer la certification. Avec l’augmentation de mes responsabilités et de mon investissement dans ma mission professionnelle, je ne dispose plus d’autant de disponibilité qu’autrefois pour travailler les certifications.

Je vous conseille donc de commencer la préparation de certifications le plus tôt possible durant votre cursus scolaire. L’organisation de la méthode d’apprentissage se faisant en fonction de votre temps libre, vous pouvez vous inspirer de la mienne précédemment expliquée lors de mon feedback de la CCNP SWITCH: https://ticalternancecesiarras.wordpress.com/tag/ccnp-switch-czernich-rare/

Les connaissances acquises grâces aux certifications Cisco m’ont permis d’obtenir la confiance de ma direction. Elle n’hésite pas à me confier la responsabilité technique de projets d’ampleur sur la partie réseau comme dernièrement la migration des services de messagerie vers Office 365. J’ai su répondre à leurs attentes grâce à la mise en œuvre de mes compétences.

Bravo Etienne !!!

Publié le

Il poursuit sa route vers le saint graal en passant par une petite certification Wifi…

Voici le retour de d’Etienne Laplumequ’on ne présente plus sur la CCNA Wifi :

 

clip_image002

Voici mon retour de préparation de la CCNA Wireless pour le Blog du Cesi  :

Après trois mois de préparation et un projet en parallèle, je viens de réussir l’examen 640-722 CCNA Wireless. Cette certification commence par l’apprentissage des méthodes de cheminement des informations sur une radio fréquence (FHSS, DSSS, OFDM) ainsi que les différents équipements de transmission (antennes directionnelles, multi directionnelles, ainsi que la fameuse théorie basée sur l’antenne « isotropique ». La structure des trames 802.11 est également détaillée, en ce qui concerne par exemple les trames de contrôle, de management et de data. Les technologies MIMO et beamforming pour optimiser le transfert et le signal sont également étudiées.

Une fois la théorie absorbée, avec notamment les différentes ratification 802.11 (A,B,G,N,AC) et leur méthode respective d’étalement du spectre, place à la pratique !

Deux possibilités sont ainsi étudiées :

– L’utilisation de points d’accès « standalone » sur lesquels il est nécessaire de « passer » pour appliquer une configuration individuelle (en ligne de commande sinon c’est nul J )

– L’utilisation de points d’accès « lightweight » qui eux seront configurés à partir d’un WLC au travers d’un tunnel CAPWAP

J’ai pour ma part utilisé la première possibilité pour mettre en œuvre un WGB entre mon entreprise et un entrepôt de stockage déporté de 150 mètres (grâce à des antennes directionnelles), sujet sur lequel je prépare un tutoriel qui sera disponible sur mon blog.

J’ai ensuite travaillé avec deux contrôleurs Wireless série 2500 en mobility group (Fai over) , ce qui m’a permis de configurer et de gérer mes points d’accès de façon centralisée.

La solution centralisée permet de mettre en place de façon claire et simplifiée la plupart des fonctionnalités qui permettent d’optimiser l’infrastructure WLAN, telles que le DCA, le TPC ou encore le coverage hole detection.

clip_image004

Une partie sécurité est également abordée avec les technologies de cryptage telles que WEP WPA-TKIP WPA2-AES, ainsi que des méthodes pour détecter les « Rogues AP », grâce à des protocoles comme le RLDP.

clip_image006

Cette certification permets d’avoir de bonnes bases pour mettre en œuvre un réseau WLAN en fonction de l’environnement, en utilisant une ou plusieurs technologies citées précédemment et ainsi éviter les risques de perte de signal RF et de sécurité.

Amicalement,

Etienne

WP_20150319_001

Et un CCNP R&S en RARE2012 !!!

Publié le Mis à jour le

clip_image001

Bravo Etienne pour cette certification obtenue après 3 examens (Routing, Switching, TroubleShooting) !!!

Voici un petit retour de sa part sur cette dernière épreuve:

Je viens de réussir ce jour l’examen 642-832 CCNP TSHOOT, en complément des examens 642-902 CCNP ROUTE et 642-813 CCNP SWITCH.

Ces trois certifications me donnent le titre Cisco Certified Network Professional  Routing and Switching J

L’examen TSHOOT se prépare avec beaucoup de pratique, il n’y a d ailleurs que ça lors de l’examen, qui s’est composé pour ma part de 13 tickets et de 4 questions.

Chaque tickets est composé de 3 questions, à savoir où se trouve le problème, la cause et la solution apportée…

Un aperçu de la topologie officielle de l’examen est disponible sur le site de Cisco !!! :

https://www.cisco.com/web/learning/le3/le2/le37/le10/tshoot_demo.html

la suite… je pense préparer le CCDA/CCDP avant mon principal objectif… le CCIE

Amicalement,

Etienne Laplume

WP_20141009_001

Bravo aux derniers certifiés…

Publié le Mis à jour le

Encore une belle journée de certifications la semaine dernière avec de la CCNA secu, de la CCNP Routing et un ICND2 !!!  Bravo à ces trois étudiants EXIA et RARE de Rouen pour cette nouvelle réussite !!!

WP_20140528_002

WP_20140528_001bis

Enfin le Graal : CCNP Security

Publié le

C’est après la validation du 4ème examen que Frédéric et Nora peuvent enfin arborer fièrement leur CCNP Security !!!  CCNP_Security_zcc

En effet, la CCNP Security est composée de 4 examens:

Encore bravo à tous les deux après ce parcours sans fautes depuis la CCNA !!!

Merci pour cette démonstration qui atteste qu’avec de l’investissement que l’on soit à l’EXIA ou en RARE c’est un chalenge atteignable !!!!

WP_20140415_001

CLÉMENT MICHEL : CCNP STAGE 2 IN THE BAG !

Publié le Mis à jour le

CLÉMENT MICHEL : CCNP STAGE 2 IN THE BAG !

5 novembre 2013 · par aurelienmartin · dans Certification. ·

Clément MICHEL a passé avec succès sa certification "CCNP Deploying Cisco ASA Firewall Solutions" jeudi dernier. Profitons de cette  brillante réussite pour faire un point sur son parcours de certification :2013-11-04 16 07 07

Quelle a été ta charge de travail sur ce parcours jusqu’à présent ?

"Il ne faut pas se le cacher : La charge de travail est conséquente ! Les certifications CCNAs nécessitent le passage que d’un seul examen (ce qui est déjà du boulot…) alors que les parcours CCNP nécessitent en moyenne 3 examens à valider pour obtenir le titre. Dans mon cas, la CCNP Security, c’est 4 examens qu’il faut valider. Chaque examen comporte son livre officiel contenant les différents items abordés. Il faut compter en moyenne 800 pages (versions PDF) par livre : je vous rassure elles ne sont pas toutes à lire J."

Peux-tu nous préciser les différents thèmes abordés pour cette CCNP security ?

"Voici les 4 examens à valider :

  • Securing Networks with Cisco Routers and Switches – 642-637
  • Deploying Cisco ASA Firewall Solutions – 642-618
  • Deploying Cisco ASA VPN Solutions – 642-648
  • Implementing Cisco Intrusion Prevention System – 642-627

Le 642-637 concerne la mise en place de fonctionnalités de sécurité (VPN, 802.1x, filtrage avancé, protection des couches d’accès, etc.) sur des environnements IOS (Routeurs et commutateurs Cisco).

Le 642-618 concerne la mise en place de systèmes pare-feu sur un boitier Cisco ASA (fonctionnement du boitier, filtrage couches OSI 3 et 4, filtrage des couches OSI 5 à 7, mettre en place de la haute-disponibilité, etc.).

Le 642-648 concerne la mise en place de systèmes VPN sur un boitier Cisco ASA.

Le 642-627  concerne la mise en place de systèmes d’IPS (détection en temps réel de trafics malicieux) sur des environnements Cisco."

Il te reste encore beaucoup de travail avant d’atteindre ton objectif ?

"J’ai actuellement validé les deux premiers examens (642-637 et 642-618). Il me reste donc les deux derniers à passer avant septembre 2014 (date de sortie de l’Exia.Cesi). La grosse différence entre les parcours CCNA et CCNP (du moins ce que je peux ressentir à l’heure actuelle) c’est que les CCNAs apportent beaucoup de notions fondamentales (en sécurité, Lan, routage, etc.) ainsi qu’un aperçu des fonctionnalités proposées par les gammes de produits Cisco. Les parcours CCNPs possèdent beaucoup moins de notions fondamentales (mais je vous rassure il y en a tout de même au rendez-vous) et nous font aller beaucoup plus loin dans les fonctionnalités des gammes de produits Cisco (ex : les étapes à faire avant de mettre en place telle ou telle fonctionnalité, les étapes de migration/mise en place, comment vérifier le bon fonctionnement, comment rendre cette fonctionnalité hautement disponible, etc.)."

Alors si cela prend autant de temps et si cela est aussi compliqué pourquoi t’infliger tout cela ?

"Tout d’abord, parce que j’aime l’informatique (et plus particulièrement le réseau vous l’aurez remarqué) et, étant de nature curieuse, j’aime apprendre de nouvelles choses. C’est d’ailleurs l’avantage des certifications, on apprend et on obtient la reconnaissance de notre travail par le biais des examens et des titres qui en découlent (les certifications Cisco sont très reconnues dans les entreprises).

Cela va aussi me permettre de sortir de l’Exia avec un bagage de connaissances, de compétences, de méthodes plutôt confortables pour « affronter le monde du travail ».

N’hésitez pas à le féliciter et lui souhaiter un bon courage pour le travail restant !