Certification

Petit retour de la CCNP Routing d’Etienne Laplume.

Publié le

comme convenu, un retour sur la préparation du ccnp route :

le ccnp route est l’examen le plus difficile pour obtenir la certification CCNP Routing and Switching. beaucoup de pratique s’avère nécessaire pour réussir cet examen, notamment avec GNS3… cet examen plonge le candidat dans les méandres des protocoles de routage, que ce soit en ipv4 ou en ipv6…

pour les candidats au CCNP RS, je recommande vivement l’achat de la série de livres " how to master" de René Molenaar, qui sont rédigés de façon "user friendly" contrairement à certains ouvrages imbuvables. la pratique est le maître mot, il ne suffit pas d’apprendre de la théorie pour le ccnp, il faut vraiment beaucoup "jouer" avec l’IOS pour comprendre réellement le fonctionnement de chaque protocole sur les équipements CISCO.

il y a aussi les vidéos CBT NUGGETS, qui sont vraiment bien faites pour comprendre la mise en œuvre des protocoles.WP_20140114_005

cet examen est vraiment passionnant car il permet de comprendre l’interconnexion de sites via des tunnels IPSEC, les méthodes de transition IPv4/IPv6, les aires et les types de LSA OSPF, le unequal load balancing EIGRP, les attributs BGP, la redistribution de protocoles de routage, et beaucoup d’autres choses…

plus qu’une étape pour être certifié CCNP R&S : l’examen TSHOOT !

 

 

Merci pour ce retour et Bravo Etienne !!!  à bientôt pour la dernière : CCNP TroubleShooting !!!

Bravo Julien pour la certification Cisco DCUCI (Data Center Unified Computing Implementation) !!!

Publié le Mis à jour le

Félicitation à Julien Lorthios ancien RARE2007 qui a obtenu haut la main une certification que l’on n’a pas l’habitude de voir souvent Cisco DCUCI (Data Center Unified Computing Implementation)

Voici un petit retour de sa part :

"La certification Cisco DCUCI (Data Center Unified Computing Implementation) correspond à la partie Data Center de Cisco. Elle fait référence à l’installation et à la configuration des équipements Rack et Serveurs UCS Cisco.

On aborde les chassis  (Gamme 5108), les lames serveurs(B2XX pour les demi-lames et B4XX pour les lames larges), les modules de connexions (IOM 22XX), les serveurs rack (Gamme C2XX ou C4XX selon la puissance et le nombre U) et enfin les Fabric Interconnect qui embarque l’intelligence pour les chassis et l’interface de management (Gamme 62XX, 48 ou 96 selon le nombre de port). Une partie assez conséquente est réservé à l’intégration de ces solutions avec VMWare VSphere."

WP_20140624_001

Bravo aux derniers certifiés…

Publié le Mis à jour le

Encore une belle journée de certifications la semaine dernière avec de la CCNA secu, de la CCNP Routing et un ICND2 !!!  Bravo à ces trois étudiants EXIA et RARE de Rouen pour cette nouvelle réussite !!!

WP_20140528_002

WP_20140528_001bis

Bravo à Geoffrey pour sa CCNP Switch !!!

Publié le

Bonjour à tous,

Voici un petit retour de Geoffrey Czernich en formation RARE2012 au CESI Arras qui vient d’obtenir sa CCNP avec un petit score de 1000/1000. Bravo à lui !!!

 

Voici mon retour d’expérience sur ma préparation aux certifications Cisco Routing & Switching.
Tout d’abord, j’ai préparé la CCNA pendant 9 mois en suivant les 4 semestres de la plateforme Netacad. Celle-ci est très pratique pour aborder l’univers des réseaux. Elle offre un large contenu théorique et de nombreux TP sur le simulateur Packet Tracer qui vous accompagnent tout au long des chapitres. J’ai obtenu la nouvelle CCNA 200-120 en novembre dernier. Le nouveau contenu (FHRP, SNMP, Syslog,…) n’était jusqu’à présent abordé qu’à partir de la CCNP.
Les certifications CCNP sont encore plus intéressantes. On passe maintenant plus de temps à manipuler qu’à lire de la théorie.
Le titre CCNP se divise en 3 certifications :
642-813 SWITCH
642-902 ROUTE
642-832 TSHOOT
J’ai commencé à préparer la SWITCH juste après l’obtention de la CCNA. L’examen se compose de 45 questions incluant des labs sur simulateur et des « Drag&Drop ». Les simulateurs ne contiennent pas toujours toutes les commandes, les aides, l’auto-complétion et sont souvent bugués… J’ai passé presque 30 minutes à troubleshooter sur un lab parce qu’une interface restait « down » sans raison apparente, c’est très perturbant. J’ai tout de même eu 1000/1000 à l’examen en un peu plus d’une heure.
Mes conseils pour préparer efficacement les certifications:
Préparer : Munissez-vous de plusieurs sources de contenu théorique (Cisco Press, How to master, vidéos CBT Nuggets…). Si vous comptez passer plusieurs certifications, investir dans une tablette vous fera économiser beaucoup d’argent (eBooks). Le simulateur Packet Tracer est très limité. Il devient nécessaire d’investir dans du matériel physique. J’ai investi dans un LAB composé de switchs couche 2 et couche 3 ainsi qu’un PC dédié à GNS3 doté de cartes réseaux 4 ports. Le PC GNS3 permet d’émuler de nombreux routeurs dont les interfaces ressortent directement sur la maquette physique.
Planifier : Il faut dans un premier temps définir le périmètre de la certification. Créer un tableau Excel ou un Project dans lequel vous divisez chaque thème de la certification à aborder. Organiser le travail de chacun (théorie, lab puis synthèse).
Apprendre : Pour chaque thème commencez par comprendre la théorie sur les livres, les blogs de CCIE, les forums, les vidéos…
Pratiquer : Sur simulateur et votre maquette. La pratique prend du temps mais est indispensable. Elle va vous permettre de travailler en situation réelle. Elle va vous pousser à aller chercher pourquoi l’équipement se comporte ainsi et à terme pouvoir troubleshooter efficacement.
Synthétiser : Prendre des notes (mindmap) et faire des articles sur un blog rendent encore plus efficace votre compréhension, vos révisions et votre notoriété grâce au partage d’informations.
Examens blanc : Ces tests vont vous permettre d’évaluer votre niveau de préparation et de retravailler vos lacunes.
La préparation nécessite un investissement quasi quotidien pendant plusieurs mois. Les certifications Cisco me permettent d’être compétent et force de proposition dans la mission que j’exerce en alternance.

WP_20140506_003

Interview de Guillaud Eloi CCENT+ICND2=CCNA

Publié le Mis à jour le

Petit retour de Guillaud Eloi qui vient de valider ses certifications Cisco pendant son cursus de 4ème année à l’EXIA CESI de St Nazaire.ccna_routerswitching_large

« Mon ressenti c’est que la CCNA est une bonne certification mais qu’il faut continuer à entretenir la base de connaissances acquise une fois la certification passée, sinon celle-ci risque de s’estomper avec le temps.
Pour ma part, j’ai fait le choix de passer la CCNA en 2 temps (CCENT-1 puis 2) car je pense que cela permet de mieux apprendre. Répartir le travail d’apprentissage et de révision sur la durée permet d’avoir un planning plus souple, ce qui permet d’entrer plus en détails dans les différents thèmes, mais aussi d’apprendre plus durablement.
Pour ce qui est des examens, j’ai obtenu 973 au CCENT-1 et 960 au CCENT-2. Je pense qu’ils ne sont pas difficiles si on s’y prépare bien. Il est également très important d’apprendre le nouveau contenu fourni par Cisco (séries CCNA Bridge dans Netacad), relatifs à IPV6, Etherchannel, FHRP OSPv6 & EIGRPv6 -même s‘il n’y a pas pour l’instant de questions dessus dans les examens-, car ces technologies feront inévitablement partie du métier d’un futur ingénieur réseaux. »

Félicitations  !!!

Enfin le Graal : CCNP Security

Publié le

C’est après la validation du 4ème examen que Frédéric et Nora peuvent enfin arborer fièrement leur CCNP Security !!!  CCNP_Security_zcc

En effet, la CCNP Security est composée de 4 examens:

Encore bravo à tous les deux après ce parcours sans fautes depuis la CCNA !!!

Merci pour cette démonstration qui atteste qu’avec de l’investissement que l’on soit à l’EXIA ou en RARE c’est un chalenge atteignable !!!!

WP_20140415_001

CLÉMENT MICHEL : CCNP STAGE 2 IN THE BAG !

Publié le Mis à jour le

CLÉMENT MICHEL : CCNP STAGE 2 IN THE BAG !

5 novembre 2013 · par aurelienmartin · dans Certification. ·

Clément MICHEL a passé avec succès sa certification "CCNP Deploying Cisco ASA Firewall Solutions" jeudi dernier. Profitons de cette  brillante réussite pour faire un point sur son parcours de certification :2013-11-04 16 07 07

Quelle a été ta charge de travail sur ce parcours jusqu’à présent ?

"Il ne faut pas se le cacher : La charge de travail est conséquente ! Les certifications CCNAs nécessitent le passage que d’un seul examen (ce qui est déjà du boulot…) alors que les parcours CCNP nécessitent en moyenne 3 examens à valider pour obtenir le titre. Dans mon cas, la CCNP Security, c’est 4 examens qu’il faut valider. Chaque examen comporte son livre officiel contenant les différents items abordés. Il faut compter en moyenne 800 pages (versions PDF) par livre : je vous rassure elles ne sont pas toutes à lire J."

Peux-tu nous préciser les différents thèmes abordés pour cette CCNP security ?

"Voici les 4 examens à valider :

  • Securing Networks with Cisco Routers and Switches – 642-637
  • Deploying Cisco ASA Firewall Solutions – 642-618
  • Deploying Cisco ASA VPN Solutions – 642-648
  • Implementing Cisco Intrusion Prevention System – 642-627

Le 642-637 concerne la mise en place de fonctionnalités de sécurité (VPN, 802.1x, filtrage avancé, protection des couches d’accès, etc.) sur des environnements IOS (Routeurs et commutateurs Cisco).

Le 642-618 concerne la mise en place de systèmes pare-feu sur un boitier Cisco ASA (fonctionnement du boitier, filtrage couches OSI 3 et 4, filtrage des couches OSI 5 à 7, mettre en place de la haute-disponibilité, etc.).

Le 642-648 concerne la mise en place de systèmes VPN sur un boitier Cisco ASA.

Le 642-627  concerne la mise en place de systèmes d’IPS (détection en temps réel de trafics malicieux) sur des environnements Cisco."

Il te reste encore beaucoup de travail avant d’atteindre ton objectif ?

"J’ai actuellement validé les deux premiers examens (642-637 et 642-618). Il me reste donc les deux derniers à passer avant septembre 2014 (date de sortie de l’Exia.Cesi). La grosse différence entre les parcours CCNA et CCNP (du moins ce que je peux ressentir à l’heure actuelle) c’est que les CCNAs apportent beaucoup de notions fondamentales (en sécurité, Lan, routage, etc.) ainsi qu’un aperçu des fonctionnalités proposées par les gammes de produits Cisco. Les parcours CCNPs possèdent beaucoup moins de notions fondamentales (mais je vous rassure il y en a tout de même au rendez-vous) et nous font aller beaucoup plus loin dans les fonctionnalités des gammes de produits Cisco (ex : les étapes à faire avant de mettre en place telle ou telle fonctionnalité, les étapes de migration/mise en place, comment vérifier le bon fonctionnement, comment rendre cette fonctionnalité hautement disponible, etc.)."

Alors si cela prend autant de temps et si cela est aussi compliqué pourquoi t’infliger tout cela ?

"Tout d’abord, parce que j’aime l’informatique (et plus particulièrement le réseau vous l’aurez remarqué) et, étant de nature curieuse, j’aime apprendre de nouvelles choses. C’est d’ailleurs l’avantage des certifications, on apprend et on obtient la reconnaissance de notre travail par le biais des examens et des titres qui en découlent (les certifications Cisco sont très reconnues dans les entreprises).

Cela va aussi me permettre de sortir de l’Exia avec un bagage de connaissances, de compétences, de méthodes plutôt confortables pour « affronter le monde du travail ».

N’hésitez pas à le féliciter et lui souhaiter un bon courage pour le travail restant !

Retour de 3 certifiés CISCO CCNA R&S au Centre exia.Cesi de Pau

Publié le Mis à jour le

ccna_routerswitching_large

  • Dans le cadre du PFI de 4ème année, vous venez de passer la certification CISCO, comment vous êtes-vous organisés pour préparer le CCNA R&S ?

Alexandre : Pendant 2 mois, j’ai révisé via le livre officiel et les cours en ligne Cisco NetAcad chaque lundi et jeudi après-midi. Cependant, les cours NetAcad sont beaucoup plus poussés, il est intéressant de les faire entièrement si l’on souhaite passer d’autres certifications.

Gwenaël Boudreault : Les cours NetAcad sont bien faits car ils s’organisent en chapitre avec des quiz et des examens pour chaque chapitre.

Jean-Laurent Rouzies : Pour préparer le CCNA Routing & Switching, j’ai principalement suivi les cours Netacad CCNAv5, qui propose des cours très poussés et interactifs, certes un peu longs, mais qui permettent vraiment de maîtriser chaque point de bout en bout. J’ai ensuite réalisé beaucoup de tests blancs avec l’outil de Pearson View et d’autres questionnaires sur Internet.

    • Selon vous, quelle a été la partie la plus difficile pendant les révisions et le jour de l’examen ?

Alexandre : Il y a énormément d’informations et de termes techniques en anglais à apprendre.

Gwenaël Boudreault : Ayant un niveau plutôt faible en anglais cela a était ma plus grande difficulté. En effet tous les cours sont en anglais et le passage de la certification se fait intégralement en anglais. Finalement je m’en suis plutôt bien sorti cela m’a même fait progresser.

Jean-Laurent Rouzies : Le plus difficile est l’étendu des cours Netacad, ils sont très condensés et cela demande une bonne mémoire pour tout retenir. Pour l’examen pas vraiment de difficultés particulières si l’on a bien étudié les cours, si ce n’est sur certaines notions WAN et de gestion (SNMP, Netflow), qui sont des notions que l’on n’a pas l’habitude de voir.

  • Comment se passe cet examen ? En quoi consiste-t-il ?

Alexandre  : L’examen est un QCM d’environ 50 questions. Il y a des questions classiques, des maquettes, des glissés déposés. Il consiste à tester nos connaissances dans un domaine très large qu’est le réseau.

Jean-Laurent Rouzies : Certains QCM ont des réponses uniques et d’autres multiples, avec en plus des questions de simulation où l’on manipule du matériel émulé, avec un objectif prédéfini.

 

  • Quel score avez-vous obtenu ?

Alexandre et Gwenaël Boudreault : Nous avons obtenu 890/1000 sachant que pour l’obtention de la certification il fallait 825.

 

Jean-Laurent Rouzies : Pour ma part, j’ai obtenu 972/1000.

  • Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent passer une certification ?

Alexandre : Il faut s’entrainer une à deux semaines à faire des tests comme avec le logiciel de PearsonVue par exemple.

Gwenaël Boudreault : Bien organiser ses révisions afin d’éviter tout stress quelque jour avant le jour J.

Jean-Laurent Rouzies : Prévoir du temps et de la patience pour étudier tous les cours, et surtout réaliser un maximum de tests blancs, car ils vous montrent réellement si vous connaissez les domaines présentés.

 

  • Quel est le coût d’une certification ?

Alexandre , G Boudreault et JL Rouzies : Le coût de la certification CCNA routing & switching est de 258€. Comme nous avons réussi notre certification, elle va être prise en charge intégralement par l’école exia.

 

  • D’un point de vue professionnel, qu’est-ce que cette certification va vous apporter en plus dans votre CV ?

Alexandre : Une certification, contrairement à un diplôme, garantie à une entreprise notre niveau en réseau. Les certifications sont donc très souvent demandées dans les offres d’emplois réseau et donc indispensables pour tout Ingénieur Réseau.

Jean-Laurent Rouzies : Les certifications apparaissent bien entendu dans le CV, et permettent de montrer aux employeurs que l’on possède bien les compétences dans le domaine en relation avec celle-ci. En fonction du poste elles peuvent apporter un plus sur le salaire.

  • Envisagez-vous de passer d’autres certifications ? Si oui lesquelles et pourquoi ?

Alexandre : Oui, prochainement, je souhaite passer le CCNA sécurité. C’est une certification qui est donc orientée sécurité, une partie essentielle à connaitre et à maîtriser dans le monde de l’entreprise. Pendant ma 5ème année, je vais également commencer à passer la certification CCNP qui est découpée en 3 parties.

Gwenaël Boudreault : Cet été je vais passer la CCNA SP (Service Provider) afin de me spécialiser dans le domaine des réseaux étendus. Puis l’an prochain la CCNP R&S ou SP pour monter en compétence.

Jean-Laurent Rouzies : Je compte me spécialiser en système Windows, du coup je ne continuerais pas les certifications Cisco, par contre les certifications Microsoft (MSCA pour commencer), oui. J

 

 

De gauche à droite : Alexandre , Jean-Laurent Rouzies et Gwenaël Boudreault

CCNP Security

Publié le Mis à jour le

Bravo à Alexandre, Nora et Frédéric qui ont fait un pas de plus vers l’expertise sécurité !!!

Encore une étape pour Nora et Frédéric (courage..) et c’est chose faite pour Alexandre qui cumule toutes les certifications lui permettant d’être officiellement CCNP Security !!!

CCNP_Security_zcc

WP_20140318_0022

Encore une belle brochette de CCNP

Publié le

Bravo à tous pour les certifications obtenues ce jour aux Centre de Test d’Arras !!!

3 CCNP Secu Firewall pour Alexandre Noury, Frederic Bentouati et Nora Guernoun et une CCNA pour Alexandre Haslouin !!!

Les scores sont très sympathiques avoisinant les 950 malgré un ou deux bugs d’affichage dans les simulations…

A très bientôt pour une dernière en Mars pour la suite car pour devenir CCSP , c’est quatre certifications qu’il faut valider, si, si …

 

WP_20140217_001

WP_20140217_002