Bravo Etienne !!!

Publié le

Il poursuit sa route vers le saint graal en passant par une petite certification Wifi…

Voici le retour de d’Etienne Laplumequ’on ne présente plus sur la CCNA Wifi :

 

clip_image002

Voici mon retour de préparation de la CCNA Wireless pour le Blog du Cesi  :

Après trois mois de préparation et un projet en parallèle, je viens de réussir l’examen 640-722 CCNA Wireless. Cette certification commence par l’apprentissage des méthodes de cheminement des informations sur une radio fréquence (FHSS, DSSS, OFDM) ainsi que les différents équipements de transmission (antennes directionnelles, multi directionnelles, ainsi que la fameuse théorie basée sur l’antenne « isotropique ». La structure des trames 802.11 est également détaillée, en ce qui concerne par exemple les trames de contrôle, de management et de data. Les technologies MIMO et beamforming pour optimiser le transfert et le signal sont également étudiées.

Une fois la théorie absorbée, avec notamment les différentes ratification 802.11 (A,B,G,N,AC) et leur méthode respective d’étalement du spectre, place à la pratique !

Deux possibilités sont ainsi étudiées :

– L’utilisation de points d’accès « standalone » sur lesquels il est nécessaire de « passer » pour appliquer une configuration individuelle (en ligne de commande sinon c’est nul J )

– L’utilisation de points d’accès « lightweight » qui eux seront configurés à partir d’un WLC au travers d’un tunnel CAPWAP

J’ai pour ma part utilisé la première possibilité pour mettre en œuvre un WGB entre mon entreprise et un entrepôt de stockage déporté de 150 mètres (grâce à des antennes directionnelles), sujet sur lequel je prépare un tutoriel qui sera disponible sur mon blog.

J’ai ensuite travaillé avec deux contrôleurs Wireless série 2500 en mobility group (Fai over) , ce qui m’a permis de configurer et de gérer mes points d’accès de façon centralisée.

La solution centralisée permet de mettre en place de façon claire et simplifiée la plupart des fonctionnalités qui permettent d’optimiser l’infrastructure WLAN, telles que le DCA, le TPC ou encore le coverage hole detection.

clip_image004

Une partie sécurité est également abordée avec les technologies de cryptage telles que WEP WPA-TKIP WPA2-AES, ainsi que des méthodes pour détecter les « Rogues AP », grâce à des protocoles comme le RLDP.

clip_image006

Cette certification permets d’avoir de bonnes bases pour mettre en œuvre un réseau WLAN en fonction de l’environnement, en utilisant une ou plusieurs technologies citées précédemment et ainsi éviter les risques de perte de signal RF et de sécurité.

Amicalement,

Etienne

WP_20150319_001

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s